Protéger le ? chateau d'eau chinois ?

Publié le 2021-12-03 à 09:10  |  China Tibet Online

Dans l'automne doré et en septembre, le ciel est haut et clair, et le long de la rivière Lhassa au Tibet, on peut voir l'herbe verte et de beaux paysages autour de la rivière qui scintille et des vagues bleues qui ondulent.

Le magnifique paysage de la Zone panoramique de conservation de l'eau de la rivière Lhassa attire un grand nombre de citoyens et de touristes qui viennent s'y promener et y jouer tous les jours. ? La rivière Lhassa n'était pas aussi claire qu'elle l'est maintenant. Il n'y avait pas de sentiers et de pelouses aussi nets et propres des deux c?tés. La gestion globale de ces dernières années a permis à la rivière Lhassa de briller d'une nouvelle vitalité. ? La maison de Tashi Phuntsok, un citoyen de Lhassa, est au bord de la rivière. En voyant la rivière Lhassa devenir plus belle de jour en jour, son excitation va au-delà des mots.

Le Tibet est connu comme le ? chateau d'eau chinois ?. Les fleuves Yarlung Zangbo, Lancang et Nujiang y coulent, et les longues rivières Lhassa et Nyang et les nombreux lacs s'y entrelacent verticalement et horizontalement. Ensemble, ils ont créé les ressources en eau uniques du Tibet.

Afin de protéger les précieuses ressources en eau du haut plateau enneigé, le Tibet a toujours adhéré au concept de priorité écologique et de développement vert, qui imprègne et applique le concept d'harmonie entre l'homme et l'eau dans tous les aspects du développement, de l'utilisation, de la conservation et de la protection des ressources en eau. Le Tibet continue de renforcer la protection des ressources en eau et promeut pleinement un système de gestion des fleuves et des lacs et met en ?uvre un système de gestion des ressources en eau strict.

Le Tibet a mis en place un système de chefs de rivières et de lacs à cinq niveaux de manière globale. Ces systèmes de soutien connexes ont été introduits de manière innovante, explorant activement la mise en place d'un mécanisme à long terme pour la gestion et la protection des rivières et des lacs du haut plateau. à l'heure actuelle, un total de 14 747 chefs de rivières et de lacs ont été désignés au Tibet. Les chefs de rivières et de lacs à tous les niveaux ont effectué plus de 100 000 circuits fluviaux, réalisant une couverture complète de divers bassins fluviaux tels que les cours d'eau, les lacs et les réservoirs.

(Rédactrice : Claire SHENG)

百度